• Home  / 
  • Hi-Tech
  •  /  Tout savoir sur les alarmes de piscine

Tout savoir sur les alarmes de piscine

16 juillet 2018

Ça y est, votre piscine est terminée et elle est maintenant fonctionnelle. Vous et votre famille allez pouvoir profiter des beaux jours et du plaisir de l’eau. Cependant, il convient de prendre toutes les mesures de sécurité possibles afin d’utiliser votre bassin dans les meilleures conditions.

L’installation d’une alarme de piscine est indispensable pour les personnes qui ont des enfants en bas âges à la maison. Profitez de votre espace de bonheur au maximum en prenant les dispositions nécessaires qui vous permettront d’éviter les accidents. Bien que personne n’aime en parler, ils arrivent toujours au mauvais moment. La meilleure chose à faire pour rester serein, c’est de vous équiper d’un dispositif homologué.

L’alarme de piscine, qu’en dit la loi ?

Une alarme pour votre piscine est une solution de sécurité bon marché dont il ne faut pas se priver. Afin de limiter le nombre d’accidents et de noyades, une loi a été promulguée ainsi que des normes pour les piscines privées. Il s’agit notamment de la norme NF P90-307. Les alarmes détectrices de chute (immergées) et périmétriques sont les seules qui figurent dans la catégorie des alarmes homologuées. Par contre, elles ne le sont pas toutes, il convient alors de bien faire votre choix.

L’installation d’une alarme de piscine n’est pas obligatoire pour les piscines enterrées et les piscines semi-enterrées. Il faut néanmoins prévoir un dispositif de sécurité homologué pour faire les choses convenablement. Vous pouvez par exemple opter pour une barrière de protection, voire les deux. Sans un de ces dispositifs, vous risquez de lourdes sanctions et une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 €. Ne serait-ce que pour éviter de payer cette amende, il est certainement plus sage d’être en règle même si vous n’avez pas d’enfant de bas âge à la maison.

Avoir une alarme ne suffit pas, elle doit être mise hors de portée des enfants. Il faut également une sirène intégrée ou déportée, et qu’elle soit en marche 24 h/24. L’alarme doit absolument être solidement fixée au sol.

Ce dispositif est une protection active qui vous permet d’être averti en cas de danger imminent afin que vous puissiez réagir rapidement. Cependant, elle ne peut pas empêcher les accidents, c’est un détail dont il est important de prendre note afin d’adopter le bon comportement. Il est donc fortement recommandé d’utiliser une alarme pour une piscine qui n’est pas trop loin de votre habitation pour éviter une réaction tardive.

La meilleure alarme pour votre piscine

Il existe une grande variété d’alarmes sur internet, mais comment reconnaître le meilleur modèle adapté à votre piscine ? Vous avez donc le choix entre ces deux types d’alarmes :

Alarme immergée

L’Alarme immergée présente l’avantage d’être particulièrement facile d’installation. Elle est constituée d’une sonde qui est posée sous la surface de l’eau et d’une centrale qui est placée chez vous. Elle est aussi équipée d’un clavier ainsi que d’une télécommande et d’une clé. Tous ces outils doivent être fournis dans le colis afin que vous puissiez utiliser directement le dispositif dès sa livraison à votre domicile. La sonde permet à l’alarme de détecter tout mouvement dans l’eau. Vous avez la possibilité d’opter pour deux sondes si votre piscine fait plus de 50 m².

L’alarme réagit quand il détecte des activités importantes dans l’eau. Le seuil de tolérance est, le plus souvent, mis en place par son fabricant. D’ailleurs, c’est un critère à vérifier lors de l’achat. La sonde émet un signal qui va activer la sirène pour vous avertir si par exemple, une personne tombe dans l’eau.

Toutes les mesures sont prises par les fabricants afin que les alarmes immergées ne se déclenchent pas intempestivement, mais cela peut quand même arriver. Il est donc possible que la sirène s’active juste parce que votre enfant a lancé son ballon dans la piscine ou que le vent souffle beaucoup trop fort. Il s’agit du seul inconvénient que ce type de dispositif peut avoir. Il convient aussi de savoir que c’est la moins chère sur le marché. Elle est discrète, mais elle est homologuée.

Alarme périphérique

L’alarme périphérique est différente de la première de par la présence d’infrarouge. D’ailleurs, on l’appelle aussi : alarme infrarouge. Elle est dotée de plusieurs bornes qui sont à installer autour de la piscine. Leur taille ainsi que leur nombre varient en fonction de la taille et de la forme de votre bassin. Vous l’aurez alors compris, l’installation prend plus de temps que pour celle qui est immergée. Les bornes sont fixées et ne doivent pas être déplacées. Il convient de respecter une certaine distance afin que toutes puissent fonctionner de façon optimale. Elles ne doivent pas non plus être trop près du bord de la piscine. Le but est notamment de vous donner le temps nécessaire pour réagir dès que l’alarme est déclenchée. Chaque borne est reliée à une centrale placée à l’intérieur de la maison pour vous avertir en cas d’accident. Le dispositif comprend également un clavier ainsi qu’une clé et une télécommande. Ils permettent une excellente gestion de l’ensemble.

Le fonctionnement est assez simple, les bornes émettent des faisceaux infrarouges pour se connecter entre elles. Si une personne, un animal ou un objet vient interrompre la connexion par infrarouge, qui est invisible à l’œil nu, la sirène se déclenche instantanément. Le degré de réactivité est similaire à celui de l’alarme immergée. Par contre, le vrai atout du dispositif, c’est qu’il vous prévient avant que la chute se produise. Vous pouvez ainsi intervenir à temps à condition d’être à proximité de votre piscine. Les risques sont donc minimes, mais le dispositif est beaucoup moins discret que la version immergée. La différence entre les deux alarmes réside également sur le prix.

Bons à savoir

Avant d’investir dans une alarme quelconque, il convient de connaître certains points importants telle la puissance sonore qui doit être d’au moins 100 décibels par mètre. Il est aussi plus pratique d’avoir une alarme qui peut se réactiver seule après la baignade. Assurez-vous également d’avoir un ou des indicateurs de dysfonctionnement sur votre centrale. Elle pourrait vous indiquer que l’alarme n’est pas fonctionnelle, car les piles sont usées ou, car les bornes ont été déplacées. La mise en marche et l’extinction du dispositif doivent également être sécurisées pour que vos enfants ne puissent pas éteindre sans que vous le sachiez.

Click here to add a comment

Leave a comment: