Survivalisme : comment débuter ?

26 août 2020

En France, on estime à près de 150 000 le nombre de personnes qui font du survivalisme leur mode de vie. Effectivement, depuis la tenue du premier Salon du Survivalisme en 2018, de plus en plus de personnes adhèrent cette philosophie. Vous aussi avez pris en compte l’état du monde actuellement et acceptez l’idée qu’une catastrophe pourrait se produire à tout moment ? Il vous faut alors prendre des mesures pour faire face à toute situation d’urgence. Mais par où commencer ? Voici quelques pistes pour vous.

Le survivalisme : de quoi s’agit-il exactement ?

Le survivalisme est un mouvement basé sur la recherche de solutions de survies aux problèmes et catastrophes auxquelles l’humanité pourrait avoir à faire face. En effet, le mode de vie survivaliste veut que vous anticipiez des situations qui pourraient vous empêcher d’avoir le confort dont vous jouissez aujourd’hui. Cette situation d’urgence peut être :

  • la perte de votre emploi,
  • l’effondrement de l’économie,
  • la guerre,
  • l’épuisement des ressources naturelles,
  • l’arrivée d’une catastrophe naturelle,
  • la propagation d’un virus,
  • le terrorisme…

La plupart de ces événements sont déjà des réalités, bien que certains scénarios soient plus alarmants. Mais, peu importe la catastrophe à laquelle vous voulez vous préparer à faire face, le survivalisme vous permet d’anticiper au mieux.

En adhérant à ce mouvement, vous devez donc être prêt à mettre votre famille et vous-même à l’abri si une attaque nucléaire frappe votre région. Pour cela, vous devez réunir les équipements de survie adaptés à ce genre d’événement. De nombreux fournisseurs tels que le site https://www.stockus.fr proposent différents produits pour vous équiper efficacement. Vous trouverez ainsi de nombreux équipements militaires pour les situations complexes : lampes, GPS, outillage, lit de camp, filet de camouflage…

Réunir des équipements de survie, première règle du survivalisme

survivalisme équipement militaire

Si vous étiez contraint de quitter le confort de votre logement en urgence, qu’emporteriez-vous dans votre sac ? C’est à cette question que vous devez répondre pour identifier les équipements de survie dont vous avez besoin. Vous pouvez effectivement acheter un kit de survie déjà préparé ou concevoir le vôtre. Nous vous conseillons la deuxième solution, car elle vous permet de personnaliser votre kit de survie ou votre Bug out bag. Ce dernier contient généralement :

  • un couteau,
  • une scie à main,
  • un sac de couchage,
  • une tente,
  • une gourde ou une bouteille d’eau,
  • une lampe torche ou lampe frontale,
  • un briquet ou une allumette,
  • un petit miroir,
  • une corde ou du fil,
  • une tente.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle vous permettra de vous protéger du froid, de manger, de vous coucher et d’avoir un abri. Bien évidemment, d’autres équipements tels qu’un réchaud militaire, une casserole, une gamelle militaire et un nécessaire de pêche peuvent s’avérer utiles.

Selon la saison, un imperméable, un chapeau seront indispensables. Des vêtements de camouflage, un kit de couture, une moustiquaire et des rations de survie vous aideront également. Pour ce qui est de la sécurité, une bombe lacrymogène, un gilet par balle sont d’excellents alliés.

Vous devez vous assurer de la bonne qualité de chacun des équipements que vous choisissez. En cherchant dans le surplus militaire par exemple, vous êtes sûr d’avoir des produits fiables. Ceux-ci ont étés conçus pour un milieu professionnel assez difficile et sont donc l’idéal à mettre dans votre sac à dos militaire de survivaliste. Par ailleurs, ils sont assez discrets pour vous permettre de vous cacher si jamais vous en avez besoin. Et si vous voulez signaler votre présence, utilisez votre miroir.

Une fois ces éléments réunis, il ne vous restera plus qu’à les installer au bon endroit. Si vos moyens vous le permettent, constituez plusieurs Bug out bag à mettre dans la voiture, au bureau et dans votre chambre. Sinon, optez pour un endroit facile d’accès afin de garder le kit à portée de main.

L’alimentation, un point à ne pas négliger

La majorité des survivalistes choisit de stocker de la nourriture dans le garage, la cuisine ou le grenier. Cette solution est d’ailleurs très efficace si vous êtes obligés de rester chez vous pendant longtemps sans pouvoir vous faire livrer. Chaque survivaliste a cependant sa propre méthode pour subvenir à ses besoins alimentaires.

Si vous avez conçu une base autonome durable (BAD), pensez à y cultiver des légumes, des fruits et autres denrées alimentaires. Vous pouvez aussi ranger des conserves et diverses autres provisions dans cet abri. Apprendre la permaculture, la conservation naturelle des aliments et les plantes comestibles est aussi une option à envisager. Grâce à cela, vous pourrez effectivement survivre en forêt et subvenir à vos besoins plus facilement.

Pour conserver de l’eau, pensez à des bouteilles, des bidons ou un puits. Toutefois, n’importe quel point d’eau peut vous servir à vous désaltérer. Il suffit de bien filtrer l’eau et de la faire bouillir pour la rendre propre. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux chercher un endroit proche d’une source d’eau pour construire votre BAD.

Votre sécurité et votre santé, des indispensables à garantir

Pour être en sécurité, vous pouvez vous procurer des armes et divers équipements de protection. Mais vous devez aussi être capable de vous défendre. Vous pourriez par exemple avoir besoin de courir avec une charge lourde sur le dos. Vous déplacer rapidement et le plus silencieusement possible vous aidera dans bien des situations. Vous devez donc être en bonne forme physique et si possible, pratiquer un art martial.

Commencez donc par faire des activités physiques telles que la marche et la course rapide pour développer votre endurance. Vous pouvez par ailleurs prendre des cours de survie ou de secourisme pour parer toute éventualité. Être capable de vous soigner lorsque vous vous foulez la cheville en fuyant un adversaire est essentiel à votre sécurité.

Vous devez pouvoir vous soigner aisément. Apprenez donc à soigner les maux du quotidien avec des plantes et des techniques médicales de base. Faites aussi un stock des médicaments dont vous pourriez avoir besoin. Si vous souffrez d’asthme, de diabète, d’hypertension ou autres, vous devez avoir suffisamment de médicaments sur vous.

La méthode efficace pour débuter en survivalisme

L’adoption du survivalisme n’est pas un processus qui se fait en un jour. Il vous faudra en effet vous renseigner sur :

  • l’actualité,
  • la médecine,
  • le jardinage,
  • l’alimentation,
  • la sécurité.

Vous devrez également vous entraîner et investir dans les équipements issus du surplus militaire évoqués plus haut. Pour tout cela, il vous faut du temps. Commencez par réunir les équipements du Bug out bag petit à petit. Puis passez aux rations alimentaires avant d’envisager les armes.

Consacrez parallèlement un peu de temps à réunir toutes les informations et la connaissance dont vous aurez besoin. Si possible, créez votre propre livre en faisant une synthétique de ce qui vous semble essentiel. Pour un début, vous pouvez faire de petits achats, mais toujours en misant sur des produits de qualité.

Pour débuter en survivalisme, il vous faut dans un premier temps savoir ce que ce mode de vie implique. Vous pourrez ensuite vous procurer des équipements de survie, faire des provisions et vous former au besoin. Tout dépendra de vos peurs et de votre degré d’implication dans le survivalisme.

Click here to add a comment

Leave a comment: