Tout ce qu’il faut savoir sur la recouvreuse

5 mai 2020

Vous connaissez sûrement la machine à coudre. Il se peut que vous connaissiez moins la surjeteuse. Cependant, il est bien possible que vous n’ayez jamais entendu parler de la recouvreuse. Comme les 2 autres, elle fait partie des machines utilisées dans la couture. Dans cet article, nous allons vous partager plusieurs informations sur cette machine pour vous la faire découvrir un peu plus.

recouvreuse

La recouvreuse, c’est quoi ?

Comme dit plus haut, c’est une machine de couture. Elle ne peut remplacer ni la machine à coudre ni la surjeteuse. Toutefois, elle est un excellent complément à ces 2 machines.

En effet, la machine à coudre va coudre et la surjeteuse va couper et surfiler le tissu. Pour information, surfiler veut dire réparer les bords du tissu pour qu’ils ne s’effilent pas.

La surjeteuse peut également assembler les tissus élastiques. Cet assemblage ne peut être bien fait sur la machine à coudre.

Et pour une très belle finition, c’est là que la recouvreuse entre en jeu. Elle ne peut ni couper, ni surfiler, ni coudre. Mais ses principales missions sont d’ourler, en une seule opération, et de décorer les tissus.

Avec cette machine, vous obtenez un ourlet des plus majestueux. Vous n’aurez pas de faux plis, et même les tissus très extensibles ne se déforment pas. En somme, une finition sans aucun défaut.

Le point de recouvrement

Sur une recouvreuse, vous ne pouvez pas faire différents points de couture. Les seuls points possibles à réaliser avec cet appareil sont les points de recouvrement.

Il s’agit d’une surpiqûre. Cette dernière est faite soit en double soit en triple à l’endroit. Généralement, elle est réalisée avec un surjet, comme un point de chainette par exemple, à l’envers.

L’utilité de ce point est de maintenir l’élasticité des tissus extensibles afin de faire ressortir de beaux ourlets.

Mais ce n’est pas tout, ce point peut aussi être utilisé comme point décoratif. Par exemple, pour l’ornement des linges de maison ou des housses de coussin.

Recouvreuse et surjeteuse, qu’est-ce qui les différencie ?

La première différence est déjà suscitée précédemment. La recouvreuse n’est capable de réaliser que le point de recouvrement.

Tandis que la surjeteuse peut faire nombreux types de points, mais le point de recouvrement n’en fait pas partie.

Ensuite, la surjeteuse coupe et surfile, choses que la recouvreuse ne peut faire. Donc, cette dernière n’est destinée qu’à la finition. De son côté, la surjeteuse s’occupe de l’assemblage et de la finition en même temps.

Enfin, une recouvreuse permet la couture au milieu du tissu. Or, la surjeteuse n’en est pas capable.

Surjeteuse-recouvreuse, bonne idée ou pas ?

Nous savons que la surjeteuse et la recouvreuse sont 2 appareils complémentaires. Et sur le marché, il existe ce que l’on appelle le combiné surjeteuse-recouvreuse.

Comme son nom l’indique, il combine les fonctions de ces machines. Effectivement, que ce soit point de recouvrement ou point en surjet, vous pouvez toujours utiliser cet appareil.

De plus, vous aurez une finition exceptionnelle grâce notamment à une couture combinée à 5 fils.

Un gain de temps et un gain de place font aussi partie des avantages de ce combiné.

Néanmoins, il faut noter qu’elle est moins performante que si ces 2 machines sont utilisées séparément. À noter que le guide complet sur cet appareil est disponible sur le site masurjeteuse.fr.

Click here to add a comment

Leave a comment: