• Home  / 
  • Santé
  •  /  Hémorroïdes: quelles sont les causes et les symptômes?

Hémorroïdes: quelles sont les causes et les symptômes?

10 avril 2017

Pour une grande partie de la société avoir des hémorroïdes est un sujet honteux que l’on ne veut/peut en parler. Ce que ces gens là ne savent pas c’est que tout le monde a des hémorroïdes. Tout le monde en a mais ce n’est pas tout le monde qui ne souffre.

On dit de ce ceux qui en souffrent qu’ils ont des crises hémorroïdaires. Mais savons-nous ce qui cause ces crises ou même les symptômes? Pour apporter plus d’information là dessus, voici alors quelques explications sur les causes des crises hémorroïdaires et les symptômes.

Pourquoi les hémorroïdes nous font-ils mal?

Plusieurs personnes qui souffrent de ce problème se posent surement cette question. Et bien, sachez que les douleurs sont dues à l’exercice d’une pression excessive et répétée des veines hémorroïdaires rectales.

Cela va alors engendrer une dilatation anormale de ses veines d’où les douleurs hémorroïdaires. Mais on pourrait également mettre parmi les facteurs de ces crises l’hérédité. En effet, cela joue également un rôle dans le fait de souffrir au niveau des hémorroïdes.

Mais sachez-le, bien que cela peut résulter de l’hérédité, il n’est quand même pas impossible de l’éviter. Certains médecins disent aussi que cela peut être dû à une alimentation basée sur un excès d’épice. Cela n’est pas totalement vrai, en effet, les épices aggravent les hémorroïdes. Un des grands facteurs d’hémorroïde est aussi la façon dont on évacue ses selles.

D’après une étude, la position dans laquelle on se met pour évacuer les selles en ce moment avec le genre de toilette qu’on a n’est pas très appropriée. Bien que cette position soit la meilleure pour éviter les crises hémorroïdaires, elle nécessite cependant une force supplémentaire en raison de l’anatomie côlon-rectum.

La meilleure position à adopter est une position qui aligne côlon, rectum et anus ce qui va alors nous éviter tout effort de contraction supplémentaire pour les sortir. Enfin, cela peut également résulter d’un gros effort à ce niveau du corps, comme l’accouchement par exemple.

Les symptômes de crises hémorroïdaires

Sachons tout d’abord qu’il y a deux sortes d’hémorroïdes: interne et externe. Lorsqu’il s’agit d’une crise externe, les hémorroïdes sont visibles et se développent sous la peau et peuvent même causer une enflure.

Leur sortie est douloureuse et parfois elle peut même présenter ce qu’on appelle des hémorragies hémorroïdaires qui sont une émission de sang rouge vif après la selle et non mélangée aux autres matières.

Les hémorroïdes, si elles ne sont pas soignées peuvent aller même jusqu’à présenter une thrombose hémorroïdaire, c’est-à-dire qu’il y a un caillot de sang au niveau de l’hémorroïde. Cela peut être perçu par l’intensification de la douleur. Celle-ci résulte après un exercice intense au niveau de l’anus.

Mais en raison de l’écoulement de sang, on peut également détecter un trouble anémique ce qui fait déjà partie des cas les plus aggravés dans le cas de crises hémorroïdaires. Dans la plupart des cas, ceux qui sont les plus atteints de ces crises ont de sexe masculin.

Mais il n’est pas à bénir que cela se présente également chez les femmes, la plupart du temps après un accouchement. Mais pour en savoir plus, plusieurs sites existent déjà comme www.hemoroidetraitement.com, qui va vous donner des informations plus précises et diverses astuces également pour le traitement des hémorroïdes.

Click here to add a comment

Leave a comment: